Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 septembre 2012 1 03 /09 /septembre /2012 08:40

euro.jpg

 

 

C'est l'histoire de ce qui aurait pu être un rêve et qui tourne au désastre. L'Euro, l'idée même de monnaie unique qui unirait l'ensemble des pays européens. Mais déjà, bien avant la naissance, on souffrira d'une érreur Giscardienne; celle d'avoir inclut dans le projet européen la Perfide Albion, car de tout temps la royauté Britanique a toujours rejeté et détruit l'idée même d'Europe ( voir le chapitre Bonaparte). Mais on peut largement comprendre les Britaniques dans leur souhait de préserver la valeur de leur monnaie nationale. Exemple que suivront les pays Scandinaves. Quiconque a un petit peu de notion d'économie sait que l'inconscience a gagné les têtes de son pays si celles-ci décident de capitaliser leurs gains au sein d'une même structure, qui pis est gérée par des banquiers privés- avant les états pouvaient emprunter à taux zéro à leurs propres banques, manière pour eux de rester Maîtres Chez Eux.

 

Dans le cas de l'Euro c'aura été d'autant rapide car son introduction s'est appuyée sur du Laissez-Faire, alors que la plupart des pays concernés subissaient déjà des crises sans précédents. Outre qu'il serait un peu trop facile de diaboliser des banquiers idiots, on peut blâmer également tous ces gros et ces petits ( conglomérats,commerçants, promoteurs immobiliers, restaurateurs) qui ont vu le fric avant l'éthique, et avec la grande bénédiction de marrionnettes surtout soucieuses de leurs petites glorioles. Ces deux décénies ont connus le pire déséquilibre qu'il soit de connaître. En épousant la Culture du Fric on a saccagé le secteur primaire, massacré le secondaire, et défiguré le tertiaire en le rendant prédominant.

 

 Le patriotisme économique semble la solution la plus appropriée pour s'en sortir. De gauche comme à droite c'est le mot d'ordre. Seul bémol est cette idée de rétablissement des frontières qui tient plus de la frayeur qu'autre chose, et qui serait une catastrophe en soi car il constituerait une regréssion en matière des droits individuels. Nonobstant que face à la Chine, face à l'Inde, un pays comme l'Allemagne ou la France aussi mobilisé soit-il ne fera pas le poids seul. Plutôt que de construire une UE léchant les pieds des grands consortiums et suivant naïvement Wall Street, Il serait logique de bâtir une confédération Européenne où chaque état préserve ses aquis, ses intérêts personnels, mais se méttent à chercher des térrains d'entente s'agissant des flux de marchandises et de populations.

Partager cet article

Repost 0
Published by polemika
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Polemika
  • Polemika
  • : Fourre-tout
  • Contact

Recherche

Liens