Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 22:02

caricature fourest 

 

 

Chercher une information de qualité parmi les chaines télévisées équivaut à militer pour le recensement du menu Big Mac en tant que plat gastronomique.

 

 

 

 

La daube audiovisuelle ci-dessous prétend expliquer la logique de conspirationnisme aux nuls ( et  m'est avis que France 5 a dû voir son audimat grimper vu le nombre de vilains canards qui ne croient plus aux (dés)informations officielles).

 

 

 

 

 Mais qui sont-ils? Mais d'où viennent-ils? Qui sont leurs maîtres à penser? Et qui est derrière tout ça...

 

Déjà la journaliste en elle-même reprend une logique "conspirationniste", puisque sa démarche sensationnaliste conduit à une forme d'auto-exaltation qu'on prête regulièrement à tous ces personnages germanopratins grands donneur de leçons. Ceux-là sont le reflet même d'une époque qui consiste à voir son reflet dans un miroir, ou sur une page glaçée dans le cas de l'amie Caroline. Hélas, c'est un tort pour le souci de véracité auquel est soumit tout chercheur qui se respecte. Résultat de ce reportage en dessous du zéro absolu: on pouffe d'un rire nerveux.

 

  Il faut être sérieux sans se prendre au sérieux. Chez Caroline Fourest c'est l'inverse: il faut se prendre au sérieux sans être sérieux. Allez savoir. On la sent inquiète. Des gens qui se détournent des mass medias et qui pensent par eux-mêmes bah oui c'est inquiétant, c'est intriguant. Bon nombre de ces germanopratins ont des esprits configurés par des paramêtres type époque dix-huitième siècle pré-révolution, au temps où quelques esprits brillaient dans de jolis salons dorés-  maintenant ce sont les plateaux d'émissions où l'on sourit béatement devant la caméra, et où les gesticulations lourdingues d'un présentateur/présentatrice font office de Bonne Parôle- certains souffrent tellement de leur virtualité qu'ils peuvent présenter des problêmes de toxicomanie.

 

Ce bon vieux Jünger parlait de la Technique avec méfiance, il la voyait comme un animal apprivoisé qui pouvait se retourner contre son maître à tout moment. Fourest n'a pas lu Jünger, ça se sent. La majorité des "intellectuels" qui le citent ne voient que sa période nationaliste. Pourtant, si ils l'avaient étudié à fond ils sauraient que l'Homme est dupé lorsqu'il croit avoir le contrôle sur une machine. Ils sauraient également que le Rebelle a recours aux Fôrets. Symboliquement parlant, Internet est une grosse forêt. Libre de tout contrôle on peut aller où bon nous semble. La démarche n'est pas la même quant on est à la recherche d'une information, le sens critique est aiguisé, et nos yeux voient la chose différemment. Le dernier outil en dâte sont les réseaux sociaux où les gens communiquent entre eux peu importe où ils se trouvent et qui ils sont dans la vraie vie. Les réseaux sociaux ont même beau être du pain béni pour les polices de ce monde, rien n'arrêtera un simple quidam dans sa volonté de poster une photo loin de laisser indifférent ( de là nait les camps des pour et des contre, les doutes, les joies, les inquiétudes, les J'Aime, les :poop:)

 

Mais alors si nous sommes dans une forêt...C'est qu'il y a...AU LOUP! AU LOUP!

 

Caroline n'est pas en terrain conquis. Pour l'aider à se repérer elle fait appel à des spécialistes, dont un ingénieur en bâtiment. Mention spéciale pour Rudy Reichstadt flambant neuf dans son costume noir assorti d'une chemise blanche. Avec la diction du gendre idéal, autour d'une table de café, il nous explique ce qu'il a observé en tant qu'observateur: les complôtistes sont influencés par une extrême-gauche et une extrême-droite qui ont en commun une haine profonde du capitalisme. Pourtant Rudy c'est très mal ce que tu as fait une fois, beau-papa et belle-maman pourrait être très peiné d'apprendre que tu as dénoncé sur ton site une journaliste qui avait écrit un article sur le Vénézuela, du fait de son appartenance au maléfique Cercle des Volontaires, et ceci sans analyser le contenu même de l'article qui n'avait rien de séditieux, d'injurieux, ou de diffamant. Un autre expert, Bertrand Badie, montrera à son tour ses limites comme lorsqu'il nie toutes les théories récoltées par Caroline Fourest, mais qu'il explique ensuite qu'aux US la politique ne se décide pas comme dela, que ce n'est pas le président Obama qui décide seul, qu'il y aussi le Pentagône, la CIA, bref tout un tas de monde.

 

Si ce monsieur pouvait nous expliquer quels sont les intérêts de tout ce tas de monde. Effectivement, là où on peut s'inscrire en porte-à-faux avec certains c'est sur le cas de la CIA qui non ne marche pas dans un sens, mais qui est composée d'une multitudes de départements, de branches, et de sous-branches, que même pour son directeur c'en est labyrinthique.

 

Mais peu importe, passons. Caroline a ce qu'elle veut. Les complôtistes sont tous influencés par l'extrême-droite, et en particulier par Alain Soral, Thierry Meyssan,  Fréderic Chatillon, auxquels se seraient adjoints Collon et Cheminade. Sous le terme reportage Fourest fait de l'étiquetage, l'air de dire Nous constatons qu'effectivement il y a un axe rouge-brun. Et puis hop je mets tout le monde dans ma pôche en m'attaquant aux plus connus- et si ils n'ont pas voulu débattre avec elle... comment explique-t-elle le fait que ces derniers (mis à part Meyssan) cherchent à la joindre, elle, plus la présentatrice. De plus le procédé doûteux d'envoyer des équipes de journalistes filmer des lieux de réunions sous des pretextes autres je crains que ça ne joue pas en sa faveur si procès il y a.

 

Je préfère parler de courants alternatifs composés de gens qui ont plus rien à foutre des clivages droite-gauche et disputaillles de maternelles. Dans ces courants il y a du bon et du très mauvais. A chacun de trancher. Et non le onze septembre, le conflit israélo-palestinien, ou les Printemps Arabes qui ont débouché sur des nations divisées entre progréssistes et islamistes radicaux ( paix aux Peuples), ne constituent pas que les thèmes fédérateurs des alternatifs. Des thèmes en veux-tu, en voila: la technologie, la révolution écologique, le lobby pharmaceutique, l'alimentation, l'éducation, ou encore l'Euro ( suivez mon regard). Point d'UPR, de Zeitgeist, d'Indignés, ou de Colibris,car Caroline aurait été mise KO. Ensuite, les alternatifs ne s'entendent pas entre eux. Leurs points de divergences ont aboutis sur des séries de clashs desquels en résultent  des accusations mutuelles de servir le système. Et les alternatifs -encartés ou pas- n'ont pas attendu Sainte-Caroline pour éméttre des critiques acerbes sur quelques uns des personnages cités plus haut.

 

Selon Pascal Bonniface : " La grande force de Caroline Fourest est d’enfourcher des chevaux de bataille largement majoritaires dans l’opinion et plus encore parmi les élites médiatiques. Qui oserait se déclarer contre la laïcité, contre l’égalité entre hommes et femmes, pour la répression des minorités sexuelles ou en faveur de l’antisémitisme ? Ce qui pose problème, ce n’est pas ce que Caroline Fourest défend, c’est la façon dont elle le fait. Régulièrement, elle attribue à ses adversaires des positions, sans doute critiquables mais qui ne sont pas les leurs, ou des faits répréhensibles… inexistants". Dans ses prochains reportages- que je visualiserais si je peux- Fourest va utiliser les mêmes procédés pour donner au spectateur un apperçu sur les mouvances islamistes, identitaires, et ultrasionistes. Des gens vraiment méchants, très méchants.Mais si Mme Le Pen a été vraiment atteinte dans son intégrité quant il est fait mention de circonstances inexactes de la mort d'un parent proche, Mme Le Pen- dont j'apprécie pas les idées- est en droit de porter plainte en tant que citoyenne, et c'est à cause de ce manque d'éthique somme toutes journalistique que de plus en plus de citoyens observent une défiance par rapport à tout ce qui symbolise l'oligarchie...Et qu'ils se tournent vers des formations parfois violentes. C'est à force d'oeuvrer bassement en se plaçant derrière la liberté de la presse, la laïcité, ou la démocratie, qu'on obtient un rejet massif de ses concepts qui n'auraient jamais du échouer entre de mauvaises mains.

 

N'est pas forestier qui veut.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by polemika
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Polemika
  • Polemika
  • : Fourre-tout
  • Contact

Recherche

Liens